Join our Math Hackathon! - Dec. 11-12th, 2021

Ce que j’aurais aimé savoir au sujet des finances lorsque j’étais plus jeune

En tant que parent, je suis très heureuse que mes enfants s’impliquent dans le monde des finances et commencent à planifier leur avenir financier à un si jeune âge. Quand j’étais à leur place, jamais je ne me suis préoccupée de mes finances; j’ai toujours cru que c’était un problème qui pouvait être remis à plus tard. Cela dit, les finances sont particulières, car plus vous attendez avant de prendre votre liberté financière en mains, plus elle est difficile à obtenir.

Mes enfants me parlent de CELI, de REER, d’actions, de fonds indiciel, de fonds commun de placement et de RCI. Ils sont si jeunes et pourtant, ils sont des experts! Quand je leur parle, j’ai toujours envie de retourner dans le temps afin de réellement m’impliquer dans mes finances à leur âge.

Au cours de ma vingtaine, j’ai fait n’importe quoi avec mon argent. Je n’avais pas de budget. Je ne croyais pas qu’il fallait épargner une partie de ma paie et je pensais qu’investir dans les actions et les obligations était réservé aux gens bien habillés de Wall Street. Presque tout mon argent se trouvait dans un simple compte chèques qui ne me rapportait aucun intérêt. Je travaillais fort pour mon argent, mais mon argent ne travaillait pas pour moi en retour.

En tant qu’adulte, ma retraite approche et je ne peux m’empêcher de me demander combien de temps il me resterait avant de la prendre si j’avais commencé à économiser plus tôt. J’aurais aimé connaître le pouvoir des intérêts composés et leur vertu magique de faire croître mes économies. Ouvrir un simple compte en banque et y mettre un pourcentage de chacune de mes paies m’aurait tant rapprochée de mes objectifs. Des vacances, une voiture, une maison; ces luxes que je considérais comme impossibles étaient en fait réalistes à un âge pas si avancé, mais je n’avais aucune connaissance financière et ça ne m’intéressait pas.

C’est au milieu de ma trentaine que j’ai enfin commencé à m’intéresser à la bourse. Cela dit, je n’étais qu’un mouton qui suivait le troupeau. Je me fiais à mes émotions plutôt qu’à ma raison et je me suis retrouvée dans des situations périlleuses. Au lieu de perdre mes économies dans des actions risquées pour essayer de faire de l’argent rapidement, j’aurais dû investir dans une variété d’actions et d’obligations pour faire fleurir mes investissements et ainsi, planifier mon avenir.

Aujourd’hui, j’investis bien. J’ai un portefeuille d’actions diversifiées, des FCP, des REER. Je reçois constamment des retours à haute valeur sur mes investissements. Par contre, cela survient après de nombreuses erreurs, et j’ai pris beaucoup trop de temps avant de commencer à prendre soin de mes finances. Mes enfants ont évité tous ces problèmes et ils n'ont pas vécu mon manque d’intérêt. Leurs finances se portent aussi bien que les miennes. À un si jeune âge, leur avenir financier est plus brillant que le mien ne l’a jamais été.

C’est pourquoi il est important d’enseigner la littératie financière aux enfants dès leur plus jeune âge. C’est pourquoi je valorise les programmes de littératie financière tels que ceux d’Explorer Hop, qui permettent aux enfants de développer des aptitudes et des connaissances afin de gérer leur argent de façon intelligente. Ils apprennent à épargner, à faire un budget et à investir au sein d’un environnement sécuritaire et motivant. Les habiletés qu’ils acquièrent leur seront véritablement utiles au quotidien et pour toujours. Puis, une fois que leur finances seront en ordre et qu’ils auront atteint tous leurs objectifs, ils seront libres. C’est ce que je souhaite pour mes enfants.

-Message d’Amy, fière maman d’Explorer Hop

Les enfants d’Amy ont participé au camp millionnaire d’Explorer Hop.

Texte traduit par Marie-Léo Guy

Older Post
Newer Post

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published

Search

Shopping Cart

Your cart is currently empty.
Shop now